FANDOM



Esprit d'Hivernel
Obtention :
Lieutenant Thackeray à l' Oeil du Nord
Prérequis :
Hivernel,
"Des Charrs à la broche"
Résumé de la quête : Récompense :
5.000 points d'expérience
500Pièce d'or
500 points de réputation de l'Avant-garde
10 Fragments de canne en sucre
5 Toniques malveillants

  [Modifier le contenu]

Dialogues

Lieutenant Thackeray : Pendant que le reste des soldats fait la fête, Gwen s'est isolée dans le Panthéon des Hauts Faits. J'aimerais beaucoup que vous preniez le temps d'aller voir comment elle se porte. Personne ne devrait rester seul à cette époque de l'année.

Accepter: J'ai toujours le temps pour un ami dans le besoin.
Refuser: Cela ne m'étonne pas d'elle. Maintenant, si vous voulez bien m'excuser, je dois me rendre à une fête.

Dans le Panthéon des Hauts Faits :

Gwen : Avez-vous besoin de quelques chose, <nom du personnage>, ou êtes-vous venu vérifier comment j'allais ? Hivernel est une fête familiale et voir tout le monde se réunir, eh bien... cela me rappelle tous ceux que j'ai perdus.

Ne vous méprenez pas, je suis ravie que l'Avant-garde passe un bon moment. Je ne veux pas leur saper le moral tout ça parce que je ne suis pas d'humeur à faire la fête. C'est mieux pour tout le monde si je reste seule, d'accord ?

À l'Œil du Nord :

Lieutenant Thackeray : J'imagine ce qu'elle ressent. Mais, nous devons lui faire comprendre qu'elle n'est pas seule ; l'Avant-garde d'Ebon est sa nouvelle famille.

J'ai une idée, mais cela va demander un peu de travail. Si vous voulez bien apporter cette esquisse du sceau de la famille de Gwen à Valgar Invoquetempête. C'est un artisan norn qui est revenu au Domaine d'Olaf récement. Il vous aidera si vous lui dites que vous venez de ma part. Nous avons travaillé ensemble par le passé.

Au Domaine d'Olaf :

Valgar Invoquetempête : Vous êtes l'ami de ce brave Thackeray ? Il a vécu parmi nous pendant quelques temps, il a le courage et la ruse d'un Norn, même si le sang humain coule dans ses veines. Je suis Valgar, modeleur d'acier et de la magie du feu. Thackeray a besoin d'un de mes pendentifs magiques et il veut que j'y appose cet emblème ? Le façonnage du métal ne prendra pas trop de temps. Mais pour obtenir l'objet souhaité, vous devez apporter ce pendentif au Domaine(sic) de Varajar où le Chaman Lefsi Invoquesprit communique avec la lande funeste. Il imprégnera ce symbole du pouvoir des esprits. Je dois toutefois vous avertir, humain, que cette tâche ne devrait pas être prise à la légère.

Dans la Lande de Varajar :

Lefsi Invoquesprit : J'ai entendu des murmures dans l'autre monde et l'écho de vos pas. Vous empruntez la voie de la destinée ce soir, humain. Je vais exécuter le rituel des esprits pour vous, mais vous devez me protéger lorsque je communique avec les morts. Les portes du royaume des esprits sont affaiblis à cette époque de l'année, faites donc bien attention. Nous ne savons pas ce qui peut traverser les portes pendant que je les maintiendrai ouvertes.

Lefsi Invoquesprit : J'implore le Corbeau !

Lefsi Invoquesprit : Je vous sollicite, oh esprit de la ruse.

Lefsi Invoquesprit : Envoyez-moi un émissaire depuis les landes funestes.

Lefsi Invoquesprit : Imprégnez ce pendentif de votre esprit et protégez celui qui le porte.

Lefsi Invoquesprit : Bienvenu, esprit du royaume funeste. Quel est votre lien avec le sceau représenté sur ce pendentif ?

Sarah : C'est l'emblême de ma fille. Je l'ai brodé sur ses vêtements lorsqu'elle était enfant. Je ressens toute la tristesse qu'elle a du éprouver à cause de la souffrance et de la solitude et je pleure pour elle.

Sarah : Je lui transmets mon amour pour assurer son bonheur et lui donner de la force. Dites-lui que je ne l'ai jamais oubliée et que je l'aimerai toujours.

Lefsi Invoquesprit : C'est terminé. Les esprits ont parlé. Maintenant vous pouvez repartir avec ce pendentif imprégné de l'esprit de sa famille.

À l'Œil du Nord :

Lieutenant Thackeray : Salutations ! Oui, ce pendentif sera parfait. L'acier renferme le sentiment d'appartenance à une vraie famille, un amour éternel que même la mort ne peut rompre. Joli travail, <nom du personnage>.
Néanmoins... je pense que vous devriez peut-être lui remettre ce cadeau. Elle pourrait se sentir mal à l'aide de recevoir un présent si précieux de la part d'une personne qu'elle connait à peine.

Dans le Panthéon des Hauts Faits :

Gwen : Qu'est-ce que c'est ? Pour moi ?

Gwen : Un présent d'Hivernel ? Attendez ! C'est... c'est le sceau de ma famille !

Gwen : De quel droit avez-vous osé ?

Lieutenant Thackeray : Calmez-vous, Gwen. Il n'y a aucune raison de vous mettre dans cet état.

Gwen : Bien sûr que si ! Le symbole sur ce pendentif...

Lieutenant Thackeray : Représente votre passé et votre avenir. Vos souvenirs ne vous quitteront jamais, mais ils ne doivent pas être un frein. La vie continue... vous devez aller de l'avant.

Gwen : Pourquoi ? Pourquoi avez-vous pris la peine de faire ceci ? Je n'ai jamais rien demandé !

Lieutenant Thackeray : C'est tout naturel, Gwen. Tout le monde mérite d'être heureux, même vous.

Gwen : Heureux(sic)? Mais je...

Lieutenant Thackeray : Hivernel est uen fête que l'on passe en famille. Nous avons tous un passé et des origines différents, mais l'Avant-garde d'Ebon est votre famille. Vous comptez beaucoup pour nous.

Gwen : Ma famille ? Je n'ai pas de... non. Vous avez raison. Je crois que j'en ai une. Merci, Lieutenant Thackeray.

Lieutenant Thackeray : Je vous en prie, appelez-moi Keiran.

Conclusion

Lieutenant Thackeray : Elle semble bien plus heureuse maintenant. Cela signifie beaucoup pour elle, et pour moi. Merci de votre aide. Vous pouvez me compter parmi vos amis, et sachez que je ferai n'importe quoi pour elle et pour vous aussi, si vous avez besoin de moi. Prenez ceci en gage de ma gratitude.

Épilogue

Plus tard, dans le Panthéon des Hauts Faits :

Lieutenant Thackeray : Il fait rudement froid aujourd'hui, vous ne trouvez pas ?

Gwen : C'est pour ça que vous êtes venu ? Pour me parler du temps ?

Lieutenant Thackeray : Non... Je suis venu voir comment vous alliez.

Gwen : Si j'ai besoin de vous faire savoir comment je me porte, eh bien je viendrai vous en informer moi-même !

Gwen : Quoi qu'il en soit, je vais bien. Merci de me le demander.

Lieutenant Thackeray : Vous êtes difficile à cerner, Gwen.

Notes

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence GFDL .