|

Cet article est une ébauche à compléter.
Vous pouvez partager vos connaissances en le modifiant






Synopsis[modifier | modifier le wikicode]

Prologue : le calme avant la tempête[modifier | modifier le wikicode]

Les guerres des guildes sont enfin terminées, le royaume humain d'Ascalon vit ses dernières heures de tranquillité sous un soleil automnal. Les feuilles des arbres ont jauni et commencent à se détacher des branches, alors que de nouveaux héros terminent leurs entrainements avant de s’inscrire à l’académie d’Ascalon ; ce sera le début d’un long périple qui fera d’eux des légendes. À l’ombre du Grand Mur tout est calme si ce n’est quelques querelles de successions et de habituels tracas de la vie quotidienne. Mais au-delà du Mur, les forces Charrs s’amassent et se préparent à lancer un sort qui changera le visage de la Tyrie pour toujours.

Un Shaman Charr invoque un puissant sortilège sur le Royaume d'Ascalon : en un instant, tout un royaume est rayé de la carte ; des siècles de civilisation humaine réduits en cendre. Des rochers en fusion s'abattent sur Ascalon et les terres environnantes, calcinant la terre et évaporant l'eau des rivières et des lacs. Des milliers d'âmes périssent sous les torrents de feu tandis que la terre tremble et que des pans entiers de rochers se dressent vers le ciel, précipitant arbres et maisons dans des fissures sans fond...
L'âge d'or d'Ascalon à pris fin en même temps que l'espoir des survivants. Seule une poignée de héros s' est tirée de ce cataclysme, et pendant deux ans, l'ancien royaume d'Ascalon panse ses plaies et se remet lentement de ce qu'on appellera désormais "la Fournaise".

Deux ans plus tard...[modifier | modifier le wikicode]

Les vertes collines d'Ascalon ont fait place à des plaines de poussière grêlées de cristaux géants, la famille royale de Kryte s’est enfuie, les Cimefroides sont divisées par la guerre civile chez les nains et l’invasion Charr s’est terminée aux portes d’Orr, ses guerriers gisants maintenant au fond de la mer avec les restes de l’ancien royaume détruit par une immense explosion d’origine inconnue.

La Guerre est partout[modifier | modifier le wikicode]

Tout ce qui sépare Ascalon de l’anéantissement total, sont les ruines du mur protecteur. Lors d’une patrouille de routine au nord du Grand Rempart, des ascaloniens découvrent les préparatifs d’un nouvel assaut Charr. Devant le nombre de leurs effectifs et leur rage, les défenses du mur tombent obligeant les humains à se replier vers le Fort Ranik, d’où une contre-attaque est lancée. Finalement les Charrs sont une fois de plus repoussés hors du mur.

Mission spéciale pour le Prince[modifier | modifier le wikicode]

À partir des Ruines de Surmia le Prince Rurik, héritier du trône, décide d’un raid en territoire charron. Non seulement découvre-t-il des humains maintenus en esclavages depuis des années mais, dans les ruines de l’ancienne académie de la ville, il retrouve la Corne des tempêtes[1]. S’échappant de justesse par un portail magique menant à l’Académie Nolani, ils découvrent avec effroi que les Charrs ont lancé une nouvelle attaque à l’Ouest poussant jusqu’à Rin, la capitale.

Sauver la capitale ![modifier | modifier le wikicode]

Défaisant le siège charr, le Prince et ses troupes poussent jusqu'aux portes de la ville où ils font sonner la corne effrayant les troupes charr en embuscade. Après avoir abattu le chef des envahisseurs, ils sont rejoins par le Roi Adelbern et des hommes. Le Roi est content, Ascalon a encore pu résister à un assaut des ennemis ; sous peu les armées pourront reprendre le territoire conquis. Le prince a une autre vision des choses : le pays est exsangue, les Humains doivent fuir, se regrouper à l'Ouest, en Kryte, de reconstituer leur forces avant d'espérer pouvoir essayer de reprendre Ascalon. Une dispute s'en suit entre le père et le fils, jamais au grand jamais le roi ne fera confiance aux krytiens. Alors que Rurik se détourne, Adelbern le banni ; il n'a plus de fils !

Les Cimefroides[modifier | modifier le wikicode]

Bannis ![modifier | modifier le wikicode]

Des alliés fidèles[modifier | modifier le wikicode]

Lamentations[modifier | modifier le wikicode]

Au service du Blanc-Manteau[modifier | modifier le wikicode]

Une nouvelle menace[modifier | modifier le wikicode]

La relique du passé[modifier | modifier le wikicode]

Les Élus[modifier | modifier le wikicode]

La Lame Brillante[modifier | modifier le wikicode]

Course-poursuite dans les marais[modifier | modifier le wikicode]

La vérité[modifier | modifier le wikicode]

Chercher une nouvelle base[modifier | modifier le wikicode]

Fuyez ![modifier | modifier le wikicode]

La relique à nouveau[modifier | modifier le wikicode]

Un allié inattendu[modifier | modifier le wikicode]

Un nouveau départ[modifier | modifier le wikicode]

L'Ascension[modifier | modifier le wikicode]

Le Héros des temps anciens[modifier | modifier le wikicode]

Les ruines du passé[modifier | modifier le wikicode]

Attirer le regard des dieux[modifier | modifier le wikicode]

Entrevue avec la prophétesse[modifier | modifier le wikicode]

Retour dans les montagnes[modifier | modifier le wikicode]

Mission de sauvetage[modifier | modifier le wikicode]

Un moyen de battre l'ennemi[modifier | modifier le wikicode]

Aider les Nains[modifier | modifier le wikicode]

À l'assaut des Mursaat[modifier | modifier le wikicode]

Les Îles de Feu[modifier | modifier le wikicode]

Sacrifices[modifier | modifier le wikicode]

Trahison ![modifier | modifier le wikicode]

Épilogue : Les titans[modifier | modifier le wikicode]

Épilogue : direction la Fournaise des Lamentations[modifier | modifier le wikicode]

Épilogue : des Zaishens en Tyrie[modifier | modifier le wikicode]

Depuis les Îles Antagonistes, les Zaishens, vassaux de l’Empire du Dragon, observent le monde. Dédiés au Dieu de la Guerre, ils sont formés à tous les types de combats, à toutes les batailles. Depuis quelques temps leur attention se porte vers le Tombeau des Rois Primitifs, lieu où reposent les membres de cette antique dynastie élonienne, au cœur du Désert de Cristal. À cet endroit se trouve en effet l’une des rares entrées du Panthéon des Héros, le lieu où les mortels peuvent venir se distinguer aux yeux des dieux en combattant sans fin les uns contre les autres. Hors, cette entrée, comme tous les lieux communiquant avec les Brumes sont des points sensibles de la réalité. Las, les Zaischens arrivent trop tard en Tyrie, récemment débarqués à l’Arche du Lion et à la Forge de Droknar, ils ne parviennent pas à empêcher la corruption du tombeau par les forces du Chaos. Tous ceux présents sur place, y compris un petit détachement de Lanciers du Soleil qui venait en exploration depuis Elona, périssent alors que d’énormes tentacules détruisent les tombes.

En dernier recours et devant l’ampleur du danger les Zaishens décident de fermer les arènes de Tyrie et conseillent désormais aux habitués des combats de se rendre aux Îles Antagonistes d’où ils surveillent constamment l’une des dernières entrées vers le Panthéon : l’Ascension des Héros. Une petite troupe de Zaishens reste sur place et aidés des héros venant de finir leur Ascension, ils traquent sans relâche les Obscurs au cœur des ruines du tombeau.

Notes[modifier | modifier le wikicode]

  1. Ces évènements sont contés dans le manuel de Prophecies.
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence GFDL.