Laissez-moi vous conter une petite histoire.

Il était une fois un jeune homme qui a eu son premier ordinateur bien à lui avec accès internet et tout. Après un certain temps, il s'est décidé à explorer le domaine du jeu d'ordinateur qui restait pour lui encore bien mystérieux. Il avait eu presque toutes les consoles dignes de ce nom où il beaucoup apprécié des jeux tels que Secret Of Mana, Star Ocean, Final Fatasy 7, 8, 9, Tactics, et plein d'autres jeux de ce type sans oublier les classiques Mario, Sonic et tralala.

Son premier jeu d'ordinateur fut Neverwinter Nights. Jeu fait par la compagnie Bioware dans le même pays que notre ami. Malheureusement, ce jeu plus ou moins compliqué, car faisant appel au système de règles de Donjon&Dragon l'était d'autant plus qu'il n'incluait que la langue anglaise. Et bien que notre ami aie appris l'anglais à force de regarder Stargate SG-1, The Simpsons, Futurama, Slider, The Outher Limits, Xena, etc. et de jouer à des jeux consoles eux aussi en anglais, notre ami avait bien du mal à comprendre son jeu, du mal à y progresser, à résoudre les énigmes, etc.

Le temps passa, notre ami fini par vouloir essayer le mode multijoueurs de Neverwiter et de fil en aiguille, de découvrir le meilleur module en français que la terre a connu. Il a tellement aimé qu'il a voulu aider au développement du module en question. Mais après quelque tours sur le forum de la guilde de joueurs qui avaient produit ce module, il a compris que le module était dans sont état final. Mais, ces gens l'ont tout de même bien accueilli et il est resté parmi eux. Plus tard, il a contribué à un second projet de module. Mais entre temps, notre ami avait fini par trouver un moyen de "traduire" son jeu en français. Et c'est seulement là qu'il a commencé à vraiment aimer son jeu. Il en a même profité pour aider d'autres personnes dans sa situation à "traduire" aussi leur jeu. Et eux aussi ont enfin pu aimer leur jeu. Il a même acheté une seconde copie du jeu pour son coloc.

Mais, même s'il reste quelques groupes de joueurs ça et là, Neverwinter Nights est mort dès que l'annonce du développement de Nwn2 fut faite (mais faut aussi dire que WoW est sorti à ce moment-là je crois). Pendant un temps, notre ami s'est réfugié dans ses jeux GameCube. Mais il a aussi fait l'essai de R.O.S.E. Online qui était gratuit, car en phase beta. C'était un vrai MMORPG où tout le monde est dans la même zone ou presque. Ce fut aussi le premier jeu que son coloc a aimé jouer avec lui malgré qu'il était seulement en anglais, le but du jeu étant très simple, taper sur des ennemis. Mais il est rapidement passé au monde abonnement seulement. Pendant ce temps-là, les gens de sa guilde étaient sur Sacred. Jeu seulement en anglais même en France.

Puis, arriva Guild Wars. Notre ami était sceptique, hésitant, indécis... Encore un jeu sans langue française ? Il faut dire que dans son bout de pays, qui est pourtant francophone à 80%, il est bien difficile de trouver des choses en français, car tout viens des États-Unis (ou presque). Alors il a demandé à voir des captures de l'écran d'option du jeu où on pourrait voir le choix des langues. Elles étaient toutes là ! Notre ami a couru au magasin dans les jours qui suivirent pour acheter son premier jeu en français de sa vie. Mais il a du revenir plus tard, car il n'en restait plus. Et il est revenu souvent, car il a acheté une seconde copie pour son coloc peu de temps après. Puis, deux copies des chapitres suivants (mais une seule à la fois).

Malheureusement pour lui, le coloc a décidé plus tard que ça ne l'intéressait plus de jouer à ce genre de jeu. Il n'aime pas avoir un personnage à "monter". Et le pvp avec ou contre des gens qu'il ne connait pas... Il joue pourtant bien aux minijeux genre duel de Mario Party 5, 6 ou 7 sur GameCube, mais c'est pas pareil, car là ses amis sont dans la même pièce que lui.

Mais revenons à notre ami. Cela fait longtemps qu'il a Guild Wars. Il a toujours dit que pour lui ce jeu était une erreur. Mais aussi que c'était la plus belle erreur qu'il ait commise. C'était une erreur parce qu'à l'origine ce jeu était un jeu PvP où le mode PvE n'était là que pour débloquer les choses pour le mode PvP. Tout le monde disait stupide de ne pas faire de PvP. Tout le monde disait qu’après une ou deux fois, le monde PvE "est lassant". Que le monde PvE, c'est toujours la même chose contrairement au PvP où c'est toujours différent. Alors que pour notre ami, ce n'est pas du tout comme ça qu'il voit les choses. Ses parties en PvE sont pour lui toujours différentes et toujours divertissantes et amusantes, même s'il meurt 36 dans l'heure.

Mais tout de même, notre ami s'est retrouvé assez dépaysé par le système du jeu, les professions, caractéristiques, compétences, objets et les nombreuses quêtes. Il a donc chercher de l'information sur le net. Notez qu'au début notre ami s'obstinait à jouer sur le territoire américain où les gens du Québec sont par défaut. D'ailleurs, cela lui a vallut de recevoir les bêtises imaginables lorsqu'il rencontrait un québécois comme lui et qu'ils se mettaient à parler en français dans les villes (il n'y a que des "americain district" de 1 à 125 sur les serveurs américains). Au moindre mot en français les Américains... Mais revenons à cette quête d'informations dont notre ami avait tant besoin pour comprendre la quantité impressionnante de compétences, d'objet et tout quoi.

Il a évidemment trouvé France Guild Wars. Mais le site français faisait ses débuts. Après un temps il a trouvé le wiki original anglais. Il l'a trouvé sympathique et pratique, et il a recherché un équivalent français. Nada. Notre ami a donc dû apprendre son jeu dans deux langues à la fois et ce n'était pas toujours simple. Il a connu "Spitefull Spirit" longtemps avant de connaitre "Esprit malveillant". Entre temps, il est passé sur les serveurs européens (en se demandant si cela ne lui causera pas plus de lag).

Longtemps il a attendu un wiki en français. Il faisait souvent des recherches sur Google sans jamais rien trouver. Oh, il en aurait bien démarré un lui-même, mais il connaissait l'énormité de l'espace de stockage (base de données incluse) nécessaire à un tel projet et n'avait ni les connaissances ni les moyens financiers nécessaires à cela, car sans emploi. Alors il a continué à attendre et à espérer.

Un beau jour, il en a trouvé un. Chouette. Néanmoins, comme à son habitude, il n'a pas voulu s'imposer et est resté discret. Puis, il a proposé de traduire le wiki original anglais (sans savoir rien des problèmes de licences et copyright). Il y eut une certaine affluence très modérée sur guildwiki.fr comme si les Français avaient peur de s'impliquer. Notre ami avait beau lui faire de la publicité, en mettant, par exemple, un lien à ce wiki sur la page Guild Wars de Wikipédia.fr rien n'y fit. Il apprit de la fondatrice que les gens de France Guild Wars ne voyaient pas d'un bon oeil son projet, car selon eux elle vampirisait leur communauté.

Le temps passait et notre ami progressait dans le jeu jusqu'à avoir quelques personnages à la Fournaise des lamentations, son terrain de jeu favori. Il lui était cependant toujours difficile de jouer lorsque c'est la soirée chez lui, car c'est la nuit en France et les gens quittaient même les parties en cours pour aller au lit. Alors il passait ses soirées à jouer seul avec les mercenaires, en faisant les quêtes et en avançant ses personnages dans le jeu en marchant d'un lieu à l'autre, sans faire les missions souvent trop difficiles seul. Et les informations sur les wikis n’étaient pas d'une grande aide pour le jeu solo à cette époque (cela a bien changé depuis).

Par la suite, le wiki.fr a commencé à rencontrer des problèmes de lenteur des serveurs. On annonçait la sortie de Factions et les gens affluaient. Elenna s'empressa entre deux avions de faire déménager le wiki sur un autre hébergement où sont disparus les problèmes de lenteur pour être remplacés par une panoblie de bogues des plus variés (perte de tous les articles et images comportant des accents, impossibilité d'effacer, etc). Aussitôt, presque tous les joueurs français ont abandonné le wiki pour se consacrer à Factions et ce, même si la plupart des joueurs PvE l'ont dit pourri. Notre ami a acheté Factions malgré qu'il savait que c'était pour lui une erreur. Mais il a été surpris de tomber en amour avec l'assassin qui est pour lui simple à jouer malgré sa faible armure. Lui qui n'a jamais aimé jouer au contact...

La petite communauté de guildwiki.fr surveillait le retour d'Elenna et le jour où les bogues seraient réparés. Mais ce jour ne vint jamais. Et déjà on annonçait Nightfall. Malgré les bogues, plusieurs membres coriaces ne se sont pas livrés à la déprime. Ou pas très longtemps. Des gens tels que Jaxom, Alkinor et quelques autres sont revenus et ont recommencé à documenter le jeu du mieux qu'ils le pouvaient. Et tout cela sachant plus ou moins bien qu'une épée de Damocles jetait une ombre sur eux.

Un jour notre ami, qui voyait le temps passer et passer sans apercevoir le bout de l'aile d'avion d'Elenna, en eu assez de cette situation et il se mis à réfléchir à une solution tout en créant une installation de wiki chez lui localement pour préserver le wiki. Peine perdue. Mais il ne savait pas que sa sauvegarde ne pouvait être utilisée à cause de tout ce qui avait été copié de gw.gamewikis.org.

Un jour notre ami fit un message sur le wiki où il proposait de créer un wikia comme un refuge pour la communauté. C'est alors que Jaxom lui apprit l'existence de gwiki.fr. Cela lui fit l'effet d'un coup de poignard dans le dos. Pourquoi ces gens ne sont-ils pas venus trouver la communauté déjà existante ? Mais notre ami réprima ses sentiments. Il contacta les gens de gwiki.fr pour leur proposer de fusionner. Il demanda l'avis des gens de guildwiki.fr. Certains quittèrent aussitôt l'ancien wiki pour le nouveau. Notre ami ne comprenait cependant pas comment un tel projet pouvait surgir de nulle part et être déjà plus avancé qu'eux. (En fait, il faut se rappeler que le premier wiki en français était plus avancé avant son déménagement et tous ses bogues.)

Notre ami fit sa recherche. Ce qu'il découvrit n'améliora pas son opinion des gens de gwiki.fr. Sur la page de Wikipédia.fr où il avait lui-même ajouté un lien à guildwiki.fr, il découvrit que son lien avait été depuis longtemps remplacé pour celui de gwiki.fr. Un petit tour d'historique plus tard... Un anonyme évidemment. Mais personne sur Wikipédia, même Jaxom, ne s'est opposé à ce changement. Si notre ami avait fait cette découverte plus tôt, lui non plus ne se serait probablement pas opposé. Il aurait été s'inscrire à gwiki.fr gentiment et le présent wikia n'existerait peut-être pas. Mais notre ami se serait fort probablement lassé d'un wiki où les utilisateurs ne travaillent pas avec le wikitexte brut, mais avec des boîtes de saisies « hardcoded ». Si on continue dans la même veine, notre ami aurait surement fini Nightfall à l'heure qu'il est, car il passerait son temps sur son jeu plutôt que sur un wikia.

Mais notre ami a ensuite fait la découverte du wiki officiel de Anet. La douche froide. Cela faisait déjà un mois et demi que Anet avait un wiki et il n'était même pas au courant. C'était littéralement la multiplication des wikis. En effet, Anet annonçait la création d'un wiki italien. Et notre ami avait découvert un troisième wiki en anglais sur Wikia (sans parler de ceux en chinois).

Trois wikis en anglais. Un en français, mais qui utilise un système barbare qui a été greffé de force au logiciel wiki (en plus de ne pas donner accès au code). Sans parler de la présentation des données qui laisse à désirer. Et n'évoquons même pas le sujet des fautes d'orthographe et de grammaire.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence GFDL.